Il y a peu de temps encore, dessiner en numérique, au sens dessiner sur une tablette, se limitait à l'utilisation d'une tablette graphique. Les définitions changent rapidement, j'entends par tablette graphique, une surface plane sans écran, relié à votre ordinateur. Vous dessinez sur la tablette et regardez l'écran pour voir ce que vous dessinez. Après un temps d'adaptation, vous vous familiarisez vite avec cet usage.
Je ne reviendrai pas ici sur l'utilisation de la tablette graphique ou son intérêt professionnel qui n'est plus à démontrer, l'idée étant plutôt de faire un point sur la diversité actuelle des supports numeriques pour le dessin.

Tout d'abord, la reine des tablette, la Cintiq de Wacom.

Cintiq

Réservée à un usage professionnel, étant donné son coût prohibitif, la Cintiq permet de dessiner directement sur un écran, sans avoir besoin de regarder l'écran de son ordinateur. La création se rapproche donc d'un dessin traditionnel. La Cintiq peut, en fonction du modèle, soit avoir besoin d'être reliée à une écran, soit avoir une totale autonomie (équipée de Windows). Elle est adoptée par tous les milieux professionnels de la création.

Plus classique, toujours chez Wacom, la tablette à stylet (il existe d'autres marques, mais Wacom est la référence)

 

intuos-pro-se-2-g

 

wacom_cth490ab_intuos_art_pen_1180858


Autrefois, la gamme Wacom s'étalait entre la tablette amateur (Bamboo) et la tablette pro (Intuos). Aujourd'hui, l'ensemble de la gamme est divisée en Intuos et Intuos pro. Ce sont des tablettes d'excellente qualité, dotées d'un stylet sans pile, et de boutons de raccourcis. La gamme pro possède des stylets de meilleur qualité avec des niveaux de pression différents et plus de racourcis. Mais désormais, même le bas de la gamme Intuos est d'excellente facture. La petite tablette est recommandée à tous les étudiants en graphisme. Le prix de base est de 70€ et la gamme vient tout juste d'être reliftée.

Le Ipad pro 

og

Arrivé l'an dernier, le IPad pro représente un fort risque de concurrence pour la Cintiq. Doté d'un stylet d'une performance incroyable, d'une souplesse et d'un usage proche d'un vrai crayon, le Ipad pro est très séduisant. Neanmoins la necessité d'utiliser des logiciels "non professionnels), tels que Photoshop, l'impossibilité actuelle de le relier à un un ordinateur équipé de la suite adobe, limitent les usages professionnels. Mais gageons que Apple saura relever ce défi rapidement. A noter que ce stylet fabuleux ne fonctionne que sur les Ipad pro et pas sur les modèles précédents. (eh oui, il faut tout racheter !)
Il existe neanmoins des stylets de marques differentes pour dessiner sur les anciens modèles de Ipad, excepté le ipad air 2, pour lequel le seul stylet compatible est le Adonit Pixel Stylus.

 

Bronze_shortcutButton3

 

 

La Surface Pro de chez Microsoft

58f37984-c7e8-406a-a35d-31884d942569

 

Je connais mal cette tablette, neanmoins pour l'avoir quand même essayé, le stylet est agréable. Contrairement au Ipad, la Surface est un vrai ordinateur, une tablette autonome, équipée de windows. On peut donc y installer les logiciels Adobe. Après pour avoir essayé ce genre de tablette, à titre personnel, je trouve ça petit pour un usage professionel, car l'écran est réduit par les menus et fenêtres des logiciels. Neanmoins ça reste un bel outil, un très bon "ordinateur de poche".
La Surface est le concurrent direct du Ipad Pro.

Lenovo Yoga Book
Arrivée trop récemment pour se faire un avis, cette tablette est très séduisante. Elle possède un double écran qui peut se replier. On dessine d'un côté avce un stylet numérique et le dessin se matérialise de l'autre. Un des écrans peut également se transformer en clavier tactile. Elle est équipée soit de windows, soit d'Android, à un prix défiant toute concurrence ! C'est donc une tablette ou un ordinateur. En tout cas, c'est un très bel objet.


 

 

 

Passons maintenant à des tablettes d'un genre nouveau :

La slate  

 

iskn_slate_3


La slate est un produit un peu hybride par rapport aux précédents, car il marie l'usage d'un crayon classique et le dessin numérique. Je m'explique : Vous posez une feuille sur la tablette, mettez une bague à votre crayon, et vous dessinez sur la feuille. Le dessin est reporté directement sur l'écran de votre tablette, ordinateur ou smartphone, auquel elle est reliée en bluetooth ou cable USB. Le fait de dessiner avec des outils classiques se rapproche du plaisir du dessin traditionnel. Dernière info, c'est une société française qui a développé le projet ! Un produit qui semble très séduisant pour les dessinateurs. A tester : http://www.iskn.co/fr/

De son côté, Wacom n'est pas en reste puisque la marque propose également un produit de ce genre : Bamboo Slate. Cependant l'usage semble plutôt tourné vers la prise de notes ou le dessin basique.

Dans le même genre, le fort renommé Moleskine, connu pour ses carnets de voyage, a sorti un carnet+tablette qui produit le même effet : vous dessinez sur un carnet couvert de points et le dessin se reporte à l'écran. Cher ! : 229 € 
https://store.moleskine.com/fra/fr-fr/Moleskine-/Smart-Writing-Set/C250