Depuis quelques mois le Musée Art Ludique consacre une large exposition au travail préparatoire dans le jeu vidéo. 

Ce travail est souvent ignoré du grand public qui n'en connait que la finalité. Elle a donc pour ambition de faire un éclairage sur le travail impressionnant que représente la conception d'un univers visuel original. L'exposition révèle la qualité et la culture des artistes, graphistes, illustrateurs et plasticiens qui travaillent sur ces projets. Elle souligne la valeur artistique de leurs recherches à travers de nombreux croquis, montages et peintures numériques.

Bien que récentes, les techniques numériques se rapprochent d'une certaine forme de peinture du XIXe siècle. Les artistes y empruntent les mêmes illusions de perspective, de lumières, de rendu des textures… En celà il se positionnent comme les héritiers de ces traditions académiques, d'où le titre de l'exposition.

On pourra regretter cependant, malgré leur dextérité, une certaine forme d'uniformisation. Les illustrateurs développent les mêmes univers à travers des techniques et des inspirations communes d'ou une certaine redondance dans les œuvres exposées. Benoit Sokal, illustrateur et concepteur de jeu vidéo se détachent un peu du lot par une pâte plus artistique, moins numérique et surtout plus personnelle.

Mais ne boudons pas notre plaisir, les étudiants comme les gamers, les curieux comme les artistes y trouveront quelque chose à se mettre sous la dent.

La promenade virtuelle dans les rue de Paris au XVIIIe est particulièrement impressionnante et réjouissante.

On regrette le prix toujours aussi élevé 15€…

Plus d'infos : http://artludique.com

 

20151229_155707

20151229_155939

20151229_163050

20151229_161643

20151229_154913